Description du Voyage

PNG - 550.4 ko

JOUR 1 : LUNDI 5 JUIN : PARIS  OSAKA

Convocation des participants à l’aéroport. Assistance aux formalités d’enregistrement.
Décollage à destination d’Osaka sur vol régulier direct Air France a montpellier.
Repas et nuit à bord.

PNG - 62.7 ko

JOUR 2 : MARDI 6 JUIN : OSAKA / HIMEJI

Arrivée en fin de matinée à 08h50 via le vol AF292 et accueil à l’aéroport d’Osaka par votre guide francophone.
Route vers Osaka, cité d’affaires et troisième ville du Japon (55 km, 1h - sans pause).
Départ pour un tour de ville panoramique.
Située à une quarantaine de kilomètres de Kyoto et à quelques 600 kilomètres au sud-ouest de Tokyo, Osaka est avec 2.7 millions d’habitants, la troisième ville du Japon, derrière Tokyo et Yokohama.
Osaka est la cité des affaires par excellence. Osaka à deux facettes. La ville se divise en deux quartiers principaux : le quartier de KITA appelé « Umeda », au Nord, qui se déploie autour de ses principales gares. Il constitue la façade moderne de la ville ; c’est le quartier du business, des gratte-ciels, des hôtels et des galeries commerciales. Minami encore appelé « Namba », au Sud, est le cœur de la ville : quartier animé avec des magasins, restaurants, théâtres, bars et lieux de fêtes. C’est ici que les habitants se retrouvent.
En remontant vers le nord se trouve le quartier de Soho. C’est ici que la jeunesse branchée vient acheter les dernières excentricités vestimentaires locales et internationales.
Le château d’Osaka est le point fort de la ville. Construit en 1585, détruit en 1615, il fut frappé par la foudre quelques années plus tard et reconstruit dans les années 30. Il surplombe la ville
JPEG - 8.4 ko
sur une colline et témoigne de la grandeur passée de cette dernière.
Déjeuner dans un restaurant local.
Puis route vers Himeji (95 km, 1h45 - sans pause).
Himeji est avant tout connue pour son château qui aurait l’apparence et à coup sûr la beauté d’un héron blanc déployant ses ailes. Considéré comme le plus beau château du Japon, il est l’un des plus rares, ayant échappé aux incendies, séismes et ravages de la guerre. Sa blancheur fait écho au château noir d’Okayama situé à 50 km de là.
Accueil et installation à votre hôtel.
Transfert à pied avec votre guide jusqu’au restaurant.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel Monterey Himeji ou similaire 3* (Chambre twin, 20 m², chambre twin en single-use, 20 m²).

JOUR 3 : MERCREDI 7 JUIN : HIMEJI / MIYAJIMA / HIROSHIMA

Le matin, départ pour la visite du château de Himeji, le plus grand des douze châteaux féodaux du Japon, la seule et unique forteresse du Japon d’origine. Le donjon principal était utilisé par les seigneurs lors des sièges ou des manœuvres.
Construit à l’origine au 14e siècle plus reconstruit au 17e siècle, le château de Himeji est non seulement splendide, mais aussi un rare exemple de château d’origine au Japon. C’est à ce titre qu’il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’ensemble composé du donjon principal à cinq niveaux et de trois donjons plus petits présente une ligne magnifique et s’apprécie tant d’un point de vue esthétique que d’un point de vue architectural. Le château est surnommé Hakujoro ou Château du héron blanc pour la ressemblance qu’il montre, à distance, avec l’un de ces oiseaux qui se serait gracieusement posé dans la plaine. De nombreux films ont été tournés dans ce cadre magnifique, dont "Shogun" et "Kagemusha", et de ce fait le château de Himeji vous paraîtra peut-être déjà familier.
JOUR 3 : MERCREDI 7 JUIN : HIMEJI / MIYAJIMA / HIROSHIMA

Le matin, départ pour la visite du château de Himeji, le plus grand des douze châteaux féodaux du Japon, la seule et unique forteresse du Japon d’origine. Le donjon principal était utilisé par les seigneurs lors des sièges ou des manœuvres.
Construit à l’origine au 14e siècle plus reconstruit au 17e siècle, le château de Himeji est non seulement splendide, mais aussi un rare exemple de château d’origine au Japon. C’est à ce titre qu’il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’ensemble composé du donjon principal à cinq niveaux et de trois donjons plus petits présente une ligne magnifique et s’apprécie tant d’un point de vue esthétique que d’un point de vue architectural. Le château est surnommé Hakujoro ou Château du héron blanc pour la ressemblance qu’il montre, à distance, avec l’un de ces oiseaux qui se serait gracieusement posé dans la plaine. De nombreux films ont été tournés dans ce cadre magnifique, dont "Shogun" et "Kagemusha", et de ce fait le château de Himeji vous paraîtra peut-être déjà familier.
JPEG - 8 ko
Vers 10h30, départ en autocar jusqu’au port de Miyajimaguchi (241 km, 4h de route - avec une pause de 20 min) et en ferry jusqu’à l’île de Miyajima.
Déjeuner en cours de route local
« L’île où cohabitent les hommes et les dieux » est depuis longtemps un lieu sacré, puisque le sanctuaire d’Itsukushima y est établi depuis 593. Ce sanctuaire, dédié à la déesse gardienne des mers, a pour particularité d’être en partie construit dans la mer, avec des bâtiments sur pilotis et son torii à quelques dizaines de mètres au large. L’île de Miyajima est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Visite de l’île, avec son célèbre torii flottant et visite du sanctuaire dItsukushima. Ce lieu célèbre, bâti en 593 sur pilotis dominant une crique resplendit à marée haute lorsqu’il se reflète dans la mer.
JPEG - 14.3 ko
Puis départ vers Hiroshima.
Arrivée et installation à votre hôtel.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel Vista Hiroshima ou similaire 3* (chambre twin, 27 m², chambre single, 18 m²).
JOUR 4 : JEUDI 8 JUIN : HIROSHIMA / KYOTO

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, départ pour la visite de Hiroshima. Pour une raison horrible, Hiroshima n’a pas besoin d’être présentée. Chaque année, des millions de visiteurs se rendent dans ce lieu de destruction apocalyptique.
Face à la mer Intérieure, Hiroshima, la « Ville de la Paix », est la plus grande ville du Chugoku. Le bombardement atomique du 6 août 1945 a complètement détruit tout bâtiment dans le centre de la ville sauf ce qui est maintenant connu comme le Dôme de la bombe atomique de Hiroshima, aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’Unesco comme témoignage des ravages de l’arme nucléaire.
Visite du Musée Mémorial de la Paix et du Dôme de la bombe.
JPEG - 7.7 ko
L’après-midi, départ vers Kyoto, ville spirituelle du Japon avec ses 1650 temples et 400 sanctuaires (366 km, 6h de route - avec 2 pauses de 20 min).
Déjeuner en cours de route
S’il existe une ville que tout étranger se doit de visiter en priorité, c’est bien celle de Kyoto. Déambuler dans ses rues étroites et ses allées, c’est remonter le cours des onze siècles durant lesquels elle fut la capitale du pays (de 794 à 1868). Entourée par des collines magnifiques, Kyoto est riche en souvenirs historiques et en légendes et renferme les plus beaux vestiges japonais anciens ! Bien que des industries modernes se soient développées, la ville reste le premier centre pour les industries traditionnelles fabriquant les soies, brocarts, laque, poteries, porcelaines, éventails, poupées et bronzes. L’habileté des artisans s’est transmise à travers les générations et peut encore être appréciée aujourd’hui.
JPEG - 10.5 ko
Transfert à pied avec votre guide jusqu’au restaurant.
Dîner dans un restaurant local (attention dîner tardif).
Logement à l’hôtel Vessel Campanga Kyoto Gojo ou similaire 3* (chambre twin, 19 m² & chambre single, 16 m²).

JOUR 5 : VENDREDI 9 JUIN : KYOTO

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, départ en bus pour la visite de Kyoto accompagné de votre guide francophone.
Vous vous émerveillerez devant l’incroyable concept du jardin zen du temple de Ryoanji.
Ce chef d’œuvre incontournable, jardin de sable et de pierre, d’une beauté remarquable, est l’un des plus purs achèvements de l’esthétique Zen. Ses quinze rochers ont donné lieu à de multiples interprétations. Certains chercheurs y voient une tigresse et ses petits, d’autres des dragons, etc. Les pierres sont disposées de telle sorte qu’on ne peut en voir plus de quatorze à la fois. Toutes sont entourées de sable soigneusement ratissé quotidiennement par les prêtres du temple. Ce jardin Zen est un exemple de pureté et a été conçu pour la méditation.

JPEG - 10.6 ko JPEG - 9.8 ko

Visite du temple Kinkakuji, blotti dans un beau cadre romantique, le pavillon d’or suffit à sa seule évocation à enflammer les imaginations. Construit en 1393 pour servir de lieu de méditation à Yoshimitsu puis converti en temple à la mort du Shogun, il doit son nom de pavillon d’or aux feuilles d’or fin plaquées sur ses toitures se reflétant dans l’eau.
Le temple Kinkakuji ou « Pavillon d’Or » fut à l’origine la villa de détente d’un shogun Ashikaga, généralissime de l’époque Muromachi (1336-1573). A la mort de celui-ci, il fut transformé en temple. Un merveilleux jardin s’étend devant ce pavillon recouvert de feuilles d’or, réplique parfaite de l’édifice original détruit en 1950 et reconstruit en 1955 (cet événement fit l’objet du roman Le Pavillon d’Or de Yukio Mishima).
JPEG - 8.5 ko
Continuation de la visite de Kyoto par l’impressionnant Château de Nijô.
Cet impressionnant édifice date de 1603. Plusieurs shoguns y ont résidé jusqu’à l’abdication du dernier d’entre eux en 1867. Il devint alors le siège impérial. Par la suite, on y installa la préfecture de Kyoto. Depuis 1893, le château appartient à la ville et se visite comme un monument historique.
Déjeuner dans un restaurant local.
Continuation de la visite avec le temple de Kiyomizu Dera, dédié à la déesse Kannon aux
Onze têtes dont la statue n’est exposée qu’une fois tous les trente-trois ans. Ce temple est surtout connu pour sa terrasse sur pilotis. Il fut fondé en 798 par le prêtre Sakanoue Tamuramaro, mais les bâtiments actuels furent, bâtis en 1633.

EN OPTION : Cérémonie du Thé.
Vous pourrez assister à une cérémonie du thé « cha no yu », l’occasion de vous retrouver au cœur de coutumes et rites ancestraux. La cérémonie du thé célèbre la beauté et l’harmonie dans un silence le plus total aux rythmes lents de gestes et codes apportant la beauté à cet art sophistiqué. Encore appelé « La voie du thé », le cha no yu est un culte esthétique du raffinement spirituel.

JPEG - 40.9 ko
*Sous réserve de disponibilité
*Supplément : 30 € par personne.

Puis temps libre selon le déroulement du programme qui vous donnera l’opportunité le quartier historique de Gion, au cœur de ruelles pleines de charme et de maisons traditionnelles.
Le quartier historique de Gion a la particularité d’un mélange de traditionnel et de modernisme fusionnant en totale harmonie. Lieu idéal pour découvrir les arts traditionnels, les restaurants de styles anciens, à la décoration d’un goût exquis renforcent l’atmosphère raffinée du quartier.
JPEG - 60.6 ko
Retour à l’hôtel vers 18h00.
Dîner libre.

EN OPTION : Dîner dans un restaurant local
*Supplément : 35 € par personne.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 6 : SAMEDI 10 JUIN : KYOTO / NARA / KYOTO

A 9h00, départ pour une journée de visites à Nara (46 km, 1h10 - sans pause), située au cœur de la civilisation japonaise. Fondée en 710 sur la plaine de Yamato Nara alors baptisée Heijo-Kyo (citadelle de la paix), cette cité ancienne est entourée de collines boisées, de temples ceints de parcs et de quelques-uns des plus anciens bâtiments de bois du pays.
Visite du site de Nara, qui regroupe plusieurs monuments inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Dans un parc de plus de 600 hectares, les daims en liberté gambadent et vivent en totale harmonie avec les visiteurs.
JPEG - 11.2 ko
Visite du Temple Horyuji, le plus ancien temple du Japon (VIIème siècle). Certains de ses bâtiments, comme l’admirable pavillon des rêves sont les plus anciennes constructions du monde.
Ce temple a été fondé en 607 par le prince Shotoku, grand protecteur du bouddhisme. Il comprend environ 50 bâtiments dont certains sont les plus anciens bâtiments en bois du monde. Les principaux points d’intérêt du Horyuji sont le Nandaimon (la Grande porte du sud), le Kondo (le bâtiment principal), le Shoryoin (le pavillon de l’Esprit sacré), la pagode à cinq étages, le Daikodo (le pavillon lecture) et le Yumenodo (le pavillon des rêves). Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
JPEG - 45.6 ko
Déjeuner dans un restaurant local.
Visite de Todai-Ji, abritant une colossale statue en bronze doré de Bouddha.
Construit à l’origine au début du 8e siècle, ce temple est universellement connu pour son Daibutsu, statue en bronze du Bouddha de 16,2 mètres de haut, la plus grande statue en bronze du monde. Le Daibutsu a été achevé en 752. L’édifice principal est la plus grande construction en bois du monde avec ses 48,6 mètres de haut, 57,3 mètres de long et 50 mètres de large. Toutefois, reconstruit en 1702 après un incendie, il est beaucoup plus petit que le bâtiment d’origine. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Découverte du sanctuaire Kasuga Taisha.
L’un des plus célèbres sanctuaires shintos du pays a été fondé en 768. Ses bâtiments laqués de vermillon offrent un magnifique contraste avec le vert de la forêt primitive environnante. Son architecture remarquable, d’une grande finesse, et ses 3 000 lanternes ponctuant l’accès au sanctuaire ou suspendues aux solives de la toiture sont d’autres raisons de venir l’admirer. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

JPEG - 10.5 ko
Balade parmi les temples et sanctuaires de ce parc : Kofuku-Ji, dont la pagode à 5 étages est devenue un symbole de Nara.
Fondé en 710, ce temple a longtemps été patronné par le clan Fujiwara. A sa période de prospérité, il comprenait jusqu’à 175 bâtiments, mais nombre d’entre eux ont été détruits par des incendies. Les plus célèbres encore existants sont la pagode à cinq étages, datant de 1426, le bâtiment principal de l’est ou Tokondo, datant de 1415, et la pagode à trois étages, datant de 1143. Il est classé au patrimoine mondial de L’Unesco.
JPEG - 9.7 ko
Retour à Kyoto vers 18h00.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel.
JOUR 7 : DIMANCHE 11 JUIN : KYOTO / TOBA / NAGOYA

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Le matin, départ pour Toba (162 km, 3h avec une pause de 20 min). L’ensemble volcanique le plus grandiose et le plus complexe est l’intumescence (relief formé par un soulèvement des couches superficielles) du Toba à Sumatra : elle a 100 à 300 km de diamètre et son centre forme un fossé de 3 000m² profond de 500 m.
Visite de Mikimoto Pearl Island. Vous emporterez sans doute avec vous la perle de Toba…
L’île des Perles Mikimoto est le berceau des perles de Mikimoto. Les perles sont cultivées avec succès pour la première fois dans l’histoire en 1893 par une méthode développée par Kokichi Mikimoto.
Déjeuner dans un restaurant local.
Visite du temple d’Ise Jingu, le sanctuaire le plus vénéré du Japon.
Le sanctuaire d’Ise est en fait composé de deux parties, distantes de 6 km, le Kotaijingu ou Naiku et le Toyouke ou Geku.
Geku, situé dans la ville même d’Ise, est dédié à Toyouke Omikami, la déesse de l’agriculture, des récoltes, de la nourriture et de la sériciculture. Il a été fondé il y a 1500 ans. Les bâtiments de ce sanctuaire sont particulièrement appréciés pour leur simplicité et leur pureté, ici synonymes de beauté.
Naiku est dédié à Amaterasu Omikami, déesse du soleil et considérée comme déité ancestrale de la famille impériale. Les bâtiments principaux du Naiku, érigés pour la première fois il y a 2000 ans, sont considérés comme représentant l’architecture la plus ancienne du Japon.
JPEG - 6.8 ko
L’après-midi, départ pour le Parc National d’Ise Shima (52 036 hectares).
C’est le parc le plus visité du Japon avec ceux de Hakone-Izu et de Nikko. Sa côte déchiquetée, centre de la culture perlière nippone, offre un contraste frappant avec les montagnes, couvertes d’arbres à feuilles persistantes s à l’intérieur de singes, de sangliers, et d’écureuils volants. Cette région aux côtes découpées fut le berceau, avec Toba, de la perle de culture. Les deux sanctuaires d’Ise (Naiku et Geku) sont les sanctuaires les plus vénérables du Japon.
Demeure des esprits des empereurs du Japon, le grand sanctuaire d’Ise est le site Shintoïste le plus vénéré. Son bâtiment intérieur est dédié à Amaterasu, déesse du soleil dont il est censé abriter le miroir, trésor impérial sacré.
JPEG - 26.7 ko
Transfert à l’hôtel à Nagoya (131 km, 2h - sans pause).
Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel Jal City Nagoya ou similaire 3* (chambre twin, 24 m² & chambre single, 22 m²).

JOUR 8 : LUNDI 12 JUIN : NAGOYA / REGION DE HAKONE

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, départ pour Hakone (257 km, 4h - avec une pause de 20 min).
Hakone est connu pour ses sources chaudes. La ville est perchée dans la très belle région montagneuse où se trouve le Parc National de Fuji-Hakone-Izu.
Déjeuner dans un restaurant local.
JPEG - 5.3 ko
Découverte du Mont Fuji (3776 mètres) et visite d’Hakone.
Point culminant du Japon, le mont Fuji est un cône volcanique parfaitement symétrique. Ce symbole national a été immortalisé entre autres par les « 36 vues du mont Fuji », série d’estampes de Hokusai, et a été inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, en juin 2013.
JPEG - 13.6 ko
Départ ensuite par la route pour la visite du sanctuaire d’Hakone (Hakone-jinja).
Le sanctuaire Hakone-jinja, caché entre les cèdres et les pins, fut fondé en 757 près du Lac Ashi. C’est dans ses bâtiments principaux qu’on vénère les descendants d’Amaterasu, déesse du soleil dans la mythologie japonaise. Et à l’ombre des conifères se découvre le fameux portique du lac, intitulé Heiwa torii ("la grande porte de la paix"), édifié en 1951, témoin du traité de paix post-seconde Guerre Mondiale.
Promenade sur le Lac Ashi.
Ce grand lac d’une circonférence de 21 km et d’une superficie de 680 hectares, se situant à 723 mètres au-dessus du niveau de la mer est l’une des principales attractions de Hakone. C’est une destination très prisée pour la pêche ou la navigation de plaisance. Il est également connu pour refléter en miroir le mont Fuji par beau temps.
JPEG - 91.9 ko
La région du Parc National d’Hakone (122 309 hectares), à quelques heures des plus grandes villes, recèle de véritables monuments naturels : de l’admirable Mont Fuji, le géant sacré du Japon, aux montagnes volcaniques de Hakone, en passant par l’archipel d’Izu.
Le mont Fuji et le lac Ashi nimbés d’une envoûtante aura de magie, sont particulièrement vénérés. Hakone, ville de collines aux sources d’eau chaude dont les points d’intérêt sont à la fois d’ordre culturel et naturel, est une station thermale appréciée depuis le IX siècle.
NOTE : La vue du mont Fuji dépend des conditions météorologiques.
Visite de la Vallée des fumerolles (Owakudani) en téléphérique.
Vallée volcanique connue pour sa carrière de souffre et ses œufs cuits dans la vapeur des puits de souffre, spécialité locale qui dit-on, rallongerait la vie de ceux qui les consomment de 7 années supplémentaires.
NOTE : Si la visite d’Owakudani n’est pas réalisable, une alternative sera proposée
Transfert au ryokan
Dîner et nuit au ryokan Ichinoyu Honkan ou similaire 3* dans la région de Hakone (nuit sur futon au sol / pas de lit occidental, salle de bains japonaise…).
Chambres japonaises (en twin use).
Pas de chambre single : les personnes en single seront regroupées par genre en twin ou triple.
*1 bain commun pour les hommes et 1 bain commun pour les femmes. Pas de privatisation possible. Maillot de bain interdit.
*Pas de salle de bains, de lavabo ni de WC dans les chambres des clients
*Les valises étant difficilement transportables dans les ryokans (escaliers, pas d’ascenseur, interdiction de les faire rouler sur le bois), elles resteront dans la soute du car. Prévoir le nécessaire pour la nuit au ryokan.
Durant votre séjour, vous pourrez prendre un bain dans un "onsen".
Les onsens sont des sources thermales naturelles chauffées et chargées de minéraux, d’origine volcanique. Il en existe environ 3 000 au Japon. Les bains peuvent être à l’intérieur d’un bâtiment ou en extérieur, et sont séparés entre hommes et femmes. Les bienfaits minéraux de ces sources sont l’une des activités les plus prisées des Japonais !
JPEG - 6.9 ko
EN OPTION : Dîner et nuit au ryokan Susukinohara 3* ou similaire.
Chambre japonaise, toilettes et onsen privé.
*Supplément : 40 € par personne.

JOUR 9 : MARDI 13 JUIN : REGION DE HAKONE / KAMAKURA / TOKYO

Petit déjeuner.
Le matin, départ pour Kamakura (60 km, 1h40 - sans pause).
Elle est située au bord de l’Océan Pacifique dans la préfecture de Kanagawa, à environ 70 mn de train de Tokyo et un peu moins de Yokohama. La ville compte environ 170 000 habitants. Aujourd’hui, Kamakura est une ville balnéaire, et surtout touristique. L’été, mais aussi pendant les beaux jours d’hiver, sa longue plage est fréquentée par les surfeurs et les baigneurs. Apprécié des densha-otaku, un train ancien sur une seule voie traverse la ville.
Visite du temple Tsurugaoka Hachimangu. Il date de 1063, initialement construit au bord de l’eau, il a été déplacé à son emplacement actuel en 1191. Il est situé au nord de la rue principale de Kamakura. Dédié au Dieu de la Guerre, il est destiné à protéger les clans Minamoto et Genji. Ce temple est très fréquenté lors des grandes fêtes du Japon.
JPEG - 10.2 ko
Départ pour la visite du temple de Kenchoji.
Le Kencho-ji est le premier des gozan (cinq grands temples) de Kamakura. Ce temple bouddhiste zen fut fondé en 1249 par le moine chinois Daigaku Zenji en japonais, de l’école Rinzai.
JPEG - 9.3 ko
Déjeuner dans un restaurant local.
Puis route vers Tokyo (60 km, 1h40 - sans pause).

Arrivée puis temps libre à Akihabara pour effectuer des achats ou découvrir le quartier de l’électronique de Tokyo, cohabitant avec les boutiques spécialisées dans le domaine du manga, aux couleurs pétillantes et flashys et ses passants habillés en personnages de manga…
Temps libre dans le quartier de Roppongi.
Simple croisement de deux rues jusqu’après l’ère Meiji, Roppongi est devenu le secteur des divisions pour l’armée japonaise impériale. Après la deuxième guerre mondiale, l’armée des États-Unis s’y est est établie, donnant à Roppongi la réputation d’être un quartier d’étrangers. Plusieurs installations militaires importantes des États-Unis ont été installées dans ce secteur, les plus significatives étant les Hardy Barracks. Le secteur s’est aussitôt peuplé de magasins de style occidental, de bars, de restaurants, de bars à hôtesses, afin de pourvoir aux besoins des étrangers en grande concentration dans le quartier.
JPEG - 13.9 ko
Arrivée et installation à l’hôtel.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel Sunshine City Prince Ikebukuro ou similaire 3* (chambre twin, 20 m² & chambre single, 16 m².

JOUR 10 : MERCREDI 14 JUIN : TOKYO

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Le matin, départ pour la visite de la Capitale Nippone.
JPEG - 11.7 ko
Véritable ville de contrastes, et en perpétuel mouvement, Tokyo happe le visiteur dès son arrivée dans un tourbillon de sensations, d’odeurs, de bruits inconnus et fascinants. Parfum de luxe à Ginza, air du grand large à Tsukiji, vertige des sommets à Shinjuku, odeurs d’encens et de soja grillés à Asakusa, Tokyo semble recéler dix, vingt villes différentes, disparates, trépidantes et éclectiques.
Métropole du futur, et parfait contrepoint à la capitale culturelle du pays qu’est Kyoto, Tokyo dégage un pouvoir de séduction et de fascination irrésistible.
Vous verrez aussi lors du tour panoramique : le Palais impérial et la Diète (Parlement).
Visite du sanctuaire Asakusa, l’un des plus importants centres de pèlerinage du Japon.
C’est un sanctuaire shinto situé dans le quartier d’Asakusa, à Tokyo. Edifié en 1649 par le Shogun Tokugawa Iemitsu, il est dédié aux trois hommes qui fondèrent le temple (bouddhiste) Senso-ji.
Balade le long de la rue Nakamise.
Nakamise-dori part de la porte Kaminarimon pour aller jusqu’au temple Senso-ji. Elle est bordée de multiples boutiques à souvenirs.
JPEG - 13.5 ko
Arrivée à Harajuku, puis promenade dans la rue Takeshita et temps libre.
Takeshita-dori est une rue piétonne très animée du quartier Harajuku, remplie de boutiques de vêtements, de cafés et de restaurants ; cette rue est très prisée des adolescents japonais et des « Gothic Lolitas », mode vestimentaire globalement axée sur des robes et jupes bouffantes, agrémentées de dentelles.
Déjeuner libre.
Après-midi libre afin de découvrir par vous-même certains quartiers de la capitale à votre guise. Au cœur d’une ville moderne et au milieu des grattes ciel, se déroule une vraie vie de village.
PNG - 269.4 ko
EN OPTION : Pass Transport 1 journée
*Supplément : 20 € par personne.
A 19h00, retrouvez votre guide à la réception de votre hébergement.
Transfert à pied avec votre guide jusqu’au restaurant.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 11 : JEUDI 15 JUIN : TOKYO / NIKKO / TOKYO

Petit-déjeuner.
Le matin, départ pour Nikko (160 km, 2h40 avec une pause de 20 min).
Distante d’environ 140 km de Tōkyō vers le nord, Nikkō se situe au pied des montagnes, au milieu de forêts de cryptomerias, de cèdres et de pins du parc national de Nikkō. Les sanctuaires et temples de Nikkō ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1999.
Visite du temple de Toshogu.
JPEG - 8 ko
Construit en 1636 à la mémoire de Ieyasu, fondateur du shogunat Tokugawa, ce sanctuaire est la principale attraction de Nikko. Contrairement aux autres sanctuaires shinto, caractérisés par une architecture épurée se fondant dans le paysage environnant, ce sanctuaire est une exubérance de couleurs, d’applications de feuilles d’or et de sculptures en tous genres. On y trouve notamment la célèbre sculpture des Trois singes de la sagesse (« Je n’entends pas ce qu’il ne faut pas entendre, je ne dis pas ce qu’il ne faut pas dire, je ne vois pas ce qu’il ne faut pas voir ») ainsi que celle du Chat dormant. La plupart des bâtiments sont classés Trésors nationaux ou Biens culturels importants.
JPEG - 7.8 ko
Déjeuner dans un restaurant local.
Sur le chemin, arrêt à la cascade de Kegon d’une hauteur de 90 mètres.
Vous continuerez ensuite par la route en épingle à cheveux qui mène au Lac Chuzenji situé au pied du Mont Nantai.
JPEG - 9.4 ko
Arrivée à Tokyo et installation à l’hôtel.
Transfert à pied avec votre guide jusqu’au restaurant.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 12 : VENDREDI 16 JUIN : TOKYO  PARIS

Pas de petit déjeuner possible (le restaurant ouvre à 6h30).
A 6h30, retrouvez votre assistant francophone à la réception de votre hébergement et départ pour l’aéroport de Haneda (20 km, 40 min - sans pause). Aide au check-in et fin des services de l’assistant.
Vol AF 163 à 9h10.
Selon horaire aérien, transfert à l’aéroport de Tokyo. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement puis décollage à destination de Paris sur vol régulier.
Arrivée à Paris.
L’ordre des visites peut être revu mais le programme sera respecté.

Voir les Tarifs


Navigation

Sous-rubriques

Brèves

1er décembre 2022 - voyage au Japon 2023

Venez découvrir le voyage au Japon du 5 au 16 juin 2023
DATE LIMITE D’INSCRIPTION :7 Décembre (...)

24 novembre 2022 - Voyage en Irlande

Venez découvrir le voyage de 8 jours en Irlande du 6 au 13 juin 2023
DATE LIMITE D’INSCRIPTION (...)

11 novembre 2022 - Sortie car à Nîmes

le 16 décembre 2022 a eu lieu la sortie Nîmes. Vous en trouverez la description en suivant ce (...)

15 mai 2022 - Visite des Baux De Provence

le 11 avril 2022 a eu lieu la visite des Baux de Provence. Vous trouverez le compte rendu de (...)

14 février 2022 - Les Baux de Provence

Venez découvrir LES BAUX DE PROVENCE le 11 avril 2022 .
DATE LIMITE D’INSCRIPTION :28 Mars (...)