Compte rendu du voyage

Voyage au Guatemala du 18 novembre au 30 novembre 2018

Christian Préfaut nous a proposé, cette année un voyage « sur les traces des Mayas  ». L’appel à la participation lancé en début d’année fut vite entendu et le nombre de participants a rapidement atteint l’objectif fixé
Ce fut une immersion au sein d’une culture unique mêlant l’avant et l’après conquête espagnole.
Du Guatemala, en traversant une partie du Honduras pour terminer par le Mexique, tout ici rappelle la grandeur et la richesse de la civilisation Maya. Nous allons essayer de vous présenter quelques images et vous faire partager quelques souvenirs

Arrivés à Guatemala City après une escale à Madrid, le séjour commença par la visite d’ Antigua puis du secteur du Lac Atitlan avant le retour à Guatemala City.

Antigua
Antigua fut fondée au XVIème siècle, ancienne capitale du Guatemala, elle fut en grande partie détruite par les tremblements de terre successifs et dévastateurs. Il fut alors décidé de déplacer la capitale à Guatemala city. A travers les typiques rues pavées, longées de maisons vivement colorées, nous visitâmes successivement la cathédrale, le couvent Santa Clara, l’Eglise San Francisco et le magnifique couvent de Santo Domingo. Puis retour en bus pour la visite d’une taillerie de jade, la pierre sacrée des Mayas, que nous retrouverons sur de nombreuses statues et temples.
En fin de journée, épuisés mais conquis nous prîmes la route en direction du lac Atitlan. Ce lac situé à plus de 1500 m d’’altitude est niché au creux d’une dépression bordée de deux volcans impétueux dont l’un était en éruption.

Le lendemain, la journée permit une véritable immersion dans la vie locale, tout d’abord au marché de Solola puis dans les petits villages indiens avoisinants.
Pour accéder au marché de SOLOLA nous empruntâmes le bus local (le chikenbus) ambiance typique et émotion assurée ! Ce marché regroupe l’ensemble de la population des villages voisins venue vendre les produits locaux parmi lesquels les fruits et légumes, les tissus, les animaux et notamment l’incontournable poulet… Un très beau moment. Ce marché, spectacle haut en couleur, riche en senteurs tropicales illustre aussi l’intensité de la vie commerçante de ces villages isolés des « Hautes Terres ». Une superbe palette de couleurs et d’odeurs !
Puis la traversée en barque du lac nous conduisit au village de San Juan la Laguna, village à forte majorité Maya. En plus de la découverte de l’artisanat local et de la vie trépidante de ce village, un rare moment d’échange nous fut accordé lors d’un repas pris chez l’habitant. Fort heureusement certains d’entre nous, dont Patrick dans notre groupe, maîtrisaient l’espagnol ce qui nous permit d’avoir d’intéressants échanges avec nos hôtes guatémaltèques
Après une nuit passée dans un grand hôtel de Guatemala city notre périple nous conduisit à Copan après avoir passé la frontière du Honduras.

Copan
JPEG - 79.2 ko



JPEG - 88.9 ko







JPEG - 81.3 ko

Impossible de laisser sous silence ce site qui regroupe d’extraordinaires vestiges : sculptures, frontons de pyramides, nombreuses pierres précieusement taillées (1), stèles (1 bis) relatant l’histoire de ces peuples. Les hiéroglyphes, nombreux, déchiffrés par les archéologues ont permis de déterminer les règnes des différentes dynasties
Nous fûmes particulièrement admiratifs face au célèbre " escalier des glyphes " et aux nombreuses stèles. Notre guide franco-guatémaltèque, passionné par son pays et son histoire, nous permit d’approcher le monde maya dans sa diversité et sa très grande complexité. Nous avons, une fois encore, mesuré le rôle capital d’un guide cultivé maitrisant l’histoire de son pays.

JPEG - 83.7 ko
Après un passage rapide à Quirigua
(cité ennemie jurée de Copan) et ses nombreuses stèles
l’éblouissement fut total en découvrant le site de Tikal,
Tikal
JPEG - 62.6 ko

La plus grande ville maya découverte à ce jour avec ses nombreuses pyramides à gradins pouvant atteindre 70 m de hauteur (2) afin de se rapprocher des dieux. Atmosphère mystérieuse d’un monde disparu, en plein milieu d’une forêt tropicale dense.
Puis nous embarquâmes sur des pirogues, moment épique et téméraire, pour descendre sur quelques kilomètres le Rio Usumacinta qui matérialise la frontière entre le Guatemala et le Mexique. Nous rejoignîmes ainsi le site de Yaxchilan juché lui aussi en pleine forêt tropicale, avant de rejoindre Palenque.|

Palenque JPEG - 77.4 ko

Ensemble de collines basses, Palenque était au VI et VII è siècle une ville prestigieuse. Comme dans la plupart des sites mayas, autour d’une place centrale, un magnifique temple (3) et ses palais royaux déploient toute leur grandeur. A proximité s’étend le fameux terrain « de jeu de balle » sur lequel se déroulaient des compétitions sportives dont le vainqueur (et non le vaincu) « avait le privilège » d’être sacrifié et offert aux dieux.
Puis nous fîmes une escale dans la seule ville fortifiée du Mexique, Campeche, suivi de la visite des grottes de Loltun et du site Maya d’Uxmal.|

Uxmal
JPEG - 63.9 ko

Connu pour ses temples et ses pyramides notamment « la pyramide du devin  » et son célèbre «  quadrilatère des nonnes  », véritable bijou d’architecture (4), Uxmal fut une capitale au cours de la période classique (600 à 900 ap. J.C)
L’avant dernier site visité est sans doute le plus célèbre et le plus connu à ce jour (de nombreuses découvertes restent à faire) il s’agit de Chichen Itza.|

Chichen Itza
JPEG - 80.7 ko

Immense site archéologique (300 hectares de superficie), c’est le mieux restauré du Yucatan.
L’édifice le plus célèbre est bien sûr le temple de Kulkucan (5) avec ses 365 marches (91 sur chaque face plus une au sommet) représentant les 365 jours de l’année solaire. Le déchiffrement de ses hiéroglyphes a d’ailleurs permis d’élucider nombre de mystères du calendrier astronomique maya. On ne peut s’empêcher d’admirer le terrain de jeu de balle, le plus grand du monde maya
La visite du site se termina par la découverte du cénote sacré, à la fois réservoir naturel d’eau et lieu de sacrifices
Notre voyage se termina après la visite rapide du site de Tolum sur la mer des Caraïbes, puis dernière nuit à Cancun , d’où nous reprendrons l’avion pour Marseille via Mexico puis Madrid|

Chroniques de la vie quotidienne

Au-delà des découvertes de sites archéologiques parmi les plus impressionnants édifiés par le peuple maya, ce voyage fut riche en authenticité, terre d’histoire et de légende révélant des diversités géographiques, des traditions fortes. Les habitants descendants des mayas, notamment dans les Hautes Terres, ont su garder les modes de vie de leurs ancêtres, leurs splendides costumes et leurs coutumes
La population n’est pas avare de son hospitalité, nous avons pu partager des repas extrêmement chaleureux avec la population locale. Cependant la vie semble rude.
L’artisanat guatémaltèque est réputé par sa diversité et sa finesse, les tissus colorés foisonnent ainsi que les masques en bois peints, sculptures, travail du cuir (zébu)…
Le café, première ressource du pays, est particulièrement apprécié.
Les distances sont impressionnantes et l’état des routes très inégal. Et que dire des embouteillages !!
La forêt couvre une grande partie du territoire. On traverse la forêt tropicale, la jungle peuplées de cèdres, d’arbres à caoutchouc qui abritent une exceptionnelle diversité animale : reptiles, amphibiens, oiseaux, singes et le fameux Quetzal oiseau emblématique du Guatemala qui a donné son nom à la monnaie locale.
Les voyageurs saint clémentois « au long cours » avaient tous pour objectif de découvrir un monde fascinant, marqué par une histoire tumultueuse, il fut atteint
Mais au-delà de la découverte de ces sites exceptionnels, nous avons constitué un groupe sympathique, amateur de bonne humeur saisissant les occasions de moments agréables bienvenus et appréciés.
Les étapes dans les magnifiques haciendas

JPEG - 65.9 ko

(celle de Hochil XVI s ) dont les boiseries, les faïences éblouissantes et les vitraux art nouveau sont d’une rare beauté ,nous laissèrent sans voix (5 bis) . Et que dire des apéritifs « téquilla » qui ont réjoui les cœurs et fait oublier les levers matinaux, les distances impressionnantes et les efforts consentis quotidiennement (ou presque) dans les escalades et descentes des pyramides dont les marches, parfois glissantes, peuvent atteindre plus de 40 centimètres ! Nos mollets s’en souviennent encore bien que nous soyons des randonneurs confirmés !!
Mais quelle incroyable aventure ! Tous nos efforts furent grandement récompensés.|

Nul doute que ce voyage restera pour chacun d’entre nous une expérience exceptionnelle tant culturelle que touristique et humaine

Et pour poursuivre la découverte de l’histoire des civilisations, le prochain voyage vous proposera une croisière sur le Mékong, au départ d’Ho Chi Minh pour arriver à Angkor….

GIF - 2.6 ko

Brèves

7 septembre - Journée Collioure Rivesaltes

Venez découvrir la journée du 1er Octobre 2019 dans les Pyrénées.
DATE LIMITE D’INSCRIPTION :20 (...)

23 janvier - Compte rendu du voyage au Guatemala - Honduras - Mexique

Venez découvrir le compte rendu du voyage au Guatemala-Honduras-Mexique qui a eu lieu du 18 au (...)

18 janvier -  Croisière SUR LE MEKONG du 14 au 27 octobre 2019

Venez découvrir la croisière de 14 jours sur le Mékong qui aura lieu du 14 au 27 octobre 2019. (...)

2 décembre 2018 - Circuit lacs Italiens et Milan

Venez découvrir le voyage de 7 jours en Italie du Nord , : les lacs et Milan du 20 au 27 mai (...)

5 novembre 2018 - Video du voyage en Andalousie

Vous pouvez aussi visualiser la vidéo réalisée par Adam lors du voyage en Andalousie en allant (...)